Blog French in Roma – Français à Rome header image 2

Conseils pour les transports en commun à Rome

janvier 17th, 2015 · 1 Comment

« RomemetroEmanuele » par Mauritsvink
Rome a la réputation d’être une ville où il est difficile de circuler, et après quelques mois passés à Rome, je dois dire que la ville est à la hauteur de cette réputation ! Petit tour des moyens de transports à votre disposition pour une visite de Rome, avec leurs avantages, et leurs inconvénients !

> Les transports publics :

Le métro : deux lignes de métro traversent la ville en long et en large. Problème : si vous habitez sur les diagonales,  il vous faudra attendre la fin des travaux de la ligne C, qui ont commencé il y a déjà quelques années, et dont la date de fin n’est pas programmée ! Et pour les noctambules, attention, le métro ferme à 23h ! Le plan est disponible en ligne, cliquez ici pour le voir.

Le tram : le tram dessert les pourtours de la ville. Il est assez pratique… quand il passe ! Ce qui n’est pas toujours le cas !

Le bus : le bus circule partout et tout le temps. Par contre, même problème que pour le tram, il arrive que vous attendiez le bus pendant longtemps sans qu’il ne passe ! Ne vous étonnez pas non plus si le chauffeur s’arrête quelques minutes pour faire une pause cigarette ou prendre un café… ou s’il vous demande de sortir du bus car il a fini son service !

> Les transport personnels :

La voiture : la voiture est parfaite pour conduire dans Rome le soir et le weekend, quand le trafic n’est pas trop important. C’est aussi utile pour sortir de la ville et aller visiter les alentours. Par contre, la semaine, aller au travail en voiture n’est pas aisé, le trafic étant très dense vous pouvez rester des heures coincés dans les embouteillages ! Autre conseil, si vous n’êtes pas à l’aise en voiture, mieux vaut ne pas conduire !  Les romains ont en effet une conduite très « sportive », avec comme devise « ca passe… ou ca passe » ! Et la meilleure manière de ne vous en sortir sans trop abimer votre véhicule est d’adopter le même style de conduite ! Enfin, attention aux zones à circulation limitée : si le panneau lumineux à l’entrée de la zone indique « vario attivo », n’entrez pas sous peine d’amande.

Le scooter : comme dans toute l’Italie, le scooter à une place très importante. C’est le meilleur moyen de se déplacer dans la ville sans trop souffrir des boutons et des horaires. Par contre, prudence ! Soyez attentifs à la conduite «sportive », aux autres usagers de la route, et aux vols qui sont très fréquents.

Le vélo : écologique et économique à l’heure où le litre d’essence a atteint les 2 euros, le vélo est une bonne alternative au scooter, avec en plus l’avantage de vous faire faire du sport sans aller à la salle de gym ! Beaucoup de sport même, sachant que Rome a été bâtit autour de 7 collines… que l’on sent passer à chaque coup de pédale!

La marche à pied : c’est encore le meilleur moyen de se déplacer dans Rome sur de courts/moyennes distance, tout en profitant de la beauté de la ville.

Tags: Non classé

1 response so far ↓

  • 1 clémence // avr 28, 2015 at 17 h 03 min

    C’est vrai qu’il faut être courageux pour visiter Rome en voiture…. Personnellement je préfére le métro et le tram. Au moins on est sûr de ne pas tomber dans les embouteillages !

Réagissez a ce post! (les commentaires avec liens seront systematiquement moderes ainsi que les propos injurieux, diffamatoires, racistes ou hors sujet.)