Blog French in Roma – Français à Rome header image 2

Florence : la triste réalité du racisme en Italie

décembre 16th, 2011 · No Comments

Mardi, deux vendeurs Sénégalais ont été tués à Florence, trois autres ont été blessés.  L’homme, âgé de 50 ans et connu des services de police pour ses liens avec des mouvements d’extrême droite, a d’abord ouvert le feu sur les vendeurs africains d’un marché de la ville, tuant deux d’entre eux et blessant un troisième, avant de remonter dans sa voiture et se rendre dans le centre ville où il a à nouveau tiré et blessé deux autres sénégalais….

Illustration du climat raciste ambiant ?

Un « acte isolé » selon le Gouvernement Italien. Pas si sure ! L’Italie a la malheureuse réputation d’être un pays où le racisme est très présent, et où  « la tradition d’ouverture et de solidarité », pour citer le président italien Giorgio Napolitano, s’apparente plus à une formule de convenance qu’à une réalité quotidienne.  Marches nazies dans les rues, cris de singe dans les stades de foot, nombreux sont les exemples de la force de l’extrême droite dans le pays, où le processus d’intégration des étrangers est inexistant.

Pour caricaturer grossièrement : les africains vendent des sacs dans la rue, les asiatiques des gadgets, et les gens de l’est mendient. Voilà à quoi ressemble le triste quotidien des émigrés étrangers, où même au McDo ou dans des magasins ils n’ont pas leur place!

Le racisme n’est pas réservé aux « personnes de couleur »

Ma vision des choses peut paraitre exagérée ou faussée, et en m’installant à Rome je pensais également que des « actes isolés », même assez fréquents, ne caractérisaient pas la réalité quotidienne d’un pays. C’était avant de venir vivre à Rome, où je me suis rendue compte que non seulement le racisme était réel et pesant, mais qu’il ne touchait pas seulement les « personnes de couleur » mais toute personne venu d’un pays étranger !

Petite française bien élevée, blonde et de bonne famille, jamais je n’aurais pensé en être victime ! Et pourtant ! Chaque fois que je circule avec ma voiture immatriculée en France, je peux être sure d’être arrêtée par la police, et de manière souvent brutale et agressive, pour voir si j’ai bien DES papiers (oui monsieur l’agent, j’ai un passeport, une carte d’identité, un permis de conduire, et même une carte d’inscription à l’Ambassade ! Vous voulez lequel ?)!

Coup de gueule d’une Française à Rome

Dès qu’on m’entend parler français, on me suit et me regarde comme une voleuse dans les magasins, même au magasin animalier, au cas où je vole la nourriture pour poisson rouge sûrement! Sans parler des administrations où j’ai déjà entendu des « ces Français tous les mêmes »  ou autres «si vous vous êtes faite agressée c’est parce que la personne a vu que vous étiez étrangère» ! Au départ, je me suis dit que je n’avais peut être pas de chance, mais mes amis Hollandais, Allemands, Belges, Anglais,… m’ont confirmé que non, je ne devenais pas parano!

Bien sur, il ne faut pas mettre tous les œufs dans le même panier, et la majorité des Italiens est très accueillante. Mais cette minorité raciste a une importance non négligeable et grandissante avec la crise économique. Et ce n’est pas en se voilant la face que le gouvernement résoudra le problème, ni en lançant des campagnes publicitaires douteuses, comme la photo ci-dessus, à faire monter au créneau SOS Racisme si elles étaient parues dans un autre pays.

Tags: news / actu · politique · vivre à rome

0 responses so far ↓

  • Pas encore de commentaires? donnez votre avis ici!

Réagissez a ce post! (les commentaires avec liens seront systematiquement moderes ainsi que les propos injurieux, diffamatoires, racistes ou hors sujet.)